Libre de vendre sans commission
Libre d'acheter sans complication


Maisons vendues directement par les propriétaires
Méthode simple et complète qui a fait ses preuves

Comment vendre sans courtier?

Comment acheter du propriétaire?

Vos résultats de recherche

Conseils pour vendre votre propriété

8. Collaborez à l’inspection et vérifiez les conditions d’achat

home sweet home

L’offre d’achat est signée et vous êtes rendu à l’étape d’en valider les conditions. Par exemple, l’acheteur voudra faire inspecter la propriété. C’est une étape importante de la vente de votre maison.

Voici les conseils des coachs d’Eureka.Maison pour vous assurer que tout se passe bien.

  1. Libérez les espaces
  2. Lors de l’inspection, gardez votre calme et soyez poli
  3. Vérifiez toutes les conditions de l’offre d’achat et attendez le verdict
  4. Une fois que toutes les conditions sont remplies…

 

1. Libérez les espaces

L’inspecteur fera le tour de la maison. Il ouvrira toutes les portes, testera la plomberie, vérifiera mille et un détails auxquels vous n’avez jamais porté attention.

Avant sa visite, libérez tous les espaces dont il aura besoin : sous les lavabos, l’accès à la boîte électrique, etc.

Si l’acheteur fait faire des tests (vermiculite, qualité de l’eau, etc.), vous devez lui donner les accès nécessaires.

 

2. Lors de l’inspection, gardez votre calme et soyez poli

L’inspecteur doit faire le travail pour lequel il est payé : tracer un portrait réaliste de l’état de votre propriété.

S’il découvre un problème, vous n’aiderez personne en perdant votre sang-froid. Dans ce genre de situation, la pire chose à faire est de se mettre l’inspecteur à dos. Traitez-le avec tout le respect que vous devez à un professionnel.

Pour éviter les mauvaises surprises, faites vous-même inspecter votre maison avant de la mettre en vente.

 

3. Vérifiez toutes les conditions de l’offre d’achat et attendez le verdict

L’offre d’achat que vous avez acceptée inclut un délai à l’intérieur duquel l’acheteur doit remplir chacune des conditions d’achat, par exemple obtenir un prêt hypothécaire.

Vérifiez les dates limite et assurez-vous que l’acheteur les respecte.

Par exemple, l’offre d’achat spécifie une date limite pour vous informer des résultats de l’inspection ou des tests. Passé cette date, si l’acheteur ne vous a pas informé que l’inspection ou un test ne lui convient pas, il perd son droit d’annuler l’offre d’achat à cause de cette raison.

N’oubliez pas que vous devez collaborer avec l’acheteur pour permettre à l’inspecteur et aux techniciens de faire leur travail. Si vous n’êtes jamais disponible, c’est vous qui serez en faute. L’acheteur pourra alors annuler son offre d’achat.

 

4. Une fois que toutes les conditions sont remplies…

Toutes les conditions sont remplies? Vous êtes à deux doigts de vendre votre propriété. Il ne vous reste qu’à passer chez le notaire pour signer l’acte de vente.

C’est le temps de planifier :

  • Votre déménagement
  • Le transfert des services publics
    • électricité
    • internet
    • téléphone
    • télévision
    • etc.
  • Vos changements d’adresse
    • abonnements
    • cartes de crédit
    • transfert du courrier auprès de Postes Canada
    • etc.

Assurez-vous cependant de maintenir les assurances requises. Si, par exemple, vous annuliez votre assurance contre les incendies avant que le nouveau propriétaire ne prenne possession de la maison, en cas de sinistre vous pourriez être obligé de rembourser la valeur du bâtiment. Si vous avez le moindre doute, questionnez le notaire.

Votre prochaine étape consistera à préparer la visite chez le notaire.

  • error: Tous les droits réservés !!!